Mémoire, Hommage à Jicé, Exposition


Le collectif Reg’Arts croisés, orphelin depuis le 3 août 2015 de son ami et Président fondateur Jean-Claude Fiès, (affectueusement appelé Jicé), met en scène une exposition de ses œuvres picturales, sculptures et poteries à la bibliothèque de La Tour d’Aigues du 13 mai au 27 mai 2016.


Le vernissage se déroulera le vendredi 13 mai à partir de 19h.



Cette exposition est un hymne à la vie, à la couleur, à la lumière.

« . Explorateur-né, Jicé a cherché, expérimenté sans relâche de nouvelles manières de faire, de nouveaux procédés : huile, acrylique, pastel gras, aquarelle, encres ou encore pigments, tout y passait. Additionner, diluer, mélanger, gratter, coller, Jicé essayait tous les possibles, éprouvait chaque résultante. Mais ce qui crève les yeux, c’est qu’il aimait éperdument la couleur qu’il mariait ou opposait de la plus belle manière, son sens inné de la composition parachevant chacune de ses créations. Car Jicé était aussi un perfectionniste, amoureux de la chose bien faite : raku, céramique, reliure, il aura pratiqué toutes ces disciplines avec l’appétit constant d’apprendre et surtout la plus extrême exigence » Frédérique Peindarie



 



Première exposition à l’Espace du Lavoir à Vedène du 26 février au 15 mars 2015


Dans un espace du Lavoir comble, s’est déroulé le vendredi 26 février 2016, le vernissage de l’exposition réalisée par le collectif vedénais Reg’Arts Croisés en hommage à son Président fondateur et ami



 


Pierre Verdet, membre de ce collectif et son porte-parole pour cette soirée, a selon la coutume, remercié le public très nombreux, et remercié également l’ensemble des édiles municipaux présents.


Après avoir précisé que cette exposition était un hymne à la vie, à la couleur, à la lumière, il a en quelques mots présenté une courte biographie de Jean Claude Fiès, en soulignant toutefois que celui-ci fut très investi dans le tissus associatif vedènais.


Pierre Verdet a proposé ensuite, un scénario original de présentation de l’œuvre picturale de l’artiste, faisant appel pour cela à l’écriture d’une remarquable journaliste de l’art, Frédérique Peindarie.


Ainsi après une approche globale des œuvres exposées, l’orateur a invité le public à le suivre pour une lecture analytique de deux tableaux dont celui éponyme « L’Arbre qui marche vers Cassis » qui servit de modèle pour l’affiche de l’exposition.


Mme Dumont 1ère adjointe au maire s’est exprimée pour excuser ce dernier de son absence, retenu à la dernière minute, et après une chaleureuse intervention a invité le public a partagé le pot de l’amitié accompagné pour cette invite d’un poème de Ronsard dit par Pierre Verdet.


Le poète René Char a pu dans un aphorisme dont il a le secret écrire : « L’important ce n’est pas les preuves de son passage mais les traces. Seules les traces font rêver » Nul doute que cette exposition, devant un public attentif et disons-le, admiratif, conservera longtemps des traces de celle-ci.


Articles les plus récents

dimanche 15 mai 2016
par  Michele

Antoine de Saint-Exupéry, le passeur d’étoiles

L’auteur de Vol de nuit est une légende, aviateur, écrivain, créateur d’un personnage mythique, Le Petit Prince. Pourtant ce héros, homme d’action, toujours prêt à payer de sa personne, n’a jamais cessé d’indisposer de son vivant, aux heures noires, comme après sa mort. L’année du 115e anniversaire de sa (...)

mardi 26 avril 2016
par  Michele

Soirée Oulipienne OMAJAKENO Raymond !

L’Association Po’Art, poursuivant ses soirées littéraires, à présent connues de tous, propose le vendredi 3 juin à 20h15 (127 avenue de la gare, Pernes les Fontaines) une soirée Oulipienne intitulée : Omajakeno Raymond. Soirée réalisée et présentée par Pierre Verdet, un habitué des lieux.
Il semble que (...)

lundi 8 février 2016
par  Michele

Jean Cocteau : Je reste avec vous !

Jean Cocteau (né en 1889, mort en 1963) est unique par sa position dans son siècle, dont il a été un poète profond et un animateur infatigable et fascinant, et multiple par la diversité des arts dans lesquels il a été poète, de la littérature au cinéma, du journalisme au music-hall, du théâtre au dessin (...)

jeudi 4 février 2016
par  Michele

Le Grand Vingtième en Poésie

Le Printemps des Poètes 2016 sera l’occasion de célébrer les 50 ans de la collection emblématique Poésie/Gallimard, née en 1966, où se trouvent réunis toutes les grandes voix du siècle passé.
Cela ne fait pas de doute : on peut affirmer aujourd’hui, avec le recul nécessaire, que le XXe siècle fut pour (...)

Albums les plus récents

Annonces

MAI JUIN 2016


Expositions Reg’Arts Croisés


 Pierre Verdet nous présentera Saint-Exupéry,


Vendredi 27 mai 2016 à 19h,


Bibliothèque de La Tour d’Aigues



Du 13 mai au27 mai 2016,


à la bibliothèque de La Tour d’Aigues 


Mémoire en hommage à Jean Claude Fiès


PO’ART & Les Ateliers Sinople


127 av. de la Gare – 84210 Pernes les Fontaines Tel. 06 64 70 00 47/04 90 40 01 71


JUIN


 Vendredi 3 juin à 20h15h


Soirée Oulipienne intitulée : Omajakeno Raymond, réalisée et présentée par Pierre Verdet




 


 


Brèves

A propos de ...

lundi 6 décembre 2010

 

A propos de nos tableaux à plusieurs mains.

COBRA singulier-pluriel : ce livre de 98 m’a sauté en main. J’y ai découvert qu’à la création du groupe en 48, les poètes, peintres, philosophes qui l’intègrent se mettent à écrire et peindre sur les mêmes supports, à deux ou trois, ensembles.

Des « peintures-mots »comme dit Christian Dotremont le fondateur.

Et Pierre Descargues dans la préface de l’ouvrage précise :

 « c’est pour bien marquer que la création est un partage que dès la fondation de COBRA il y eu abondance d’œuvres collectives. »

Je pense qu’il y a eu avant ou après, voisines en esprit, de telles actions, sans doute. Mais je sens que nous avons attrapé le témoin d’une course toujours vivante.

Jicé