La galerie : la vigne, le vin, les vendanges

lundi 28 octobre 2013
par  Michele

 Réalisation de la Méditerranée :Victor, Jicé, Elena

JPEG - 138.9 ko
Sous la méditerranée
JPEG - 90.8 ko
La Méditerranée
JPEG - 101.9 ko
Haute couture par Victor et Jicé
JPEG - 72.3 ko
Elena peint la Méditerranée
JPEG - 54.4 ko
Les signatures

 Victor Artieda

JPEG - 57.7 ko
Vigne-grelots
JPEG - 84.1 ko
Les couleurs du vin
JPEG - 135 ko
Filtres en fleurs
JPEG - 129.8 ko
Filtres en fleurs
JPEG - 124.1 ko
Une grappe
JPEG - 113.4 ko
Filtres en fleurs

 Jicé

JPEG - 90.9 ko
Impression de grappes
JPEG - 115 ko
Figuier
JPEG - 105.6 ko
Vignes et galets

 Jicé, Richard

JPEG - 119.5 ko
Mon verre plein ...
JPEG - 106.5 ko
Hommage à Omar Khayam
JPEG - 149.3 ko
Les tonneaux
JPEG - 101.8 ko
Qui se boit en rond, Jicé, Richard Delecolle
JPEG - 116.8 ko
Mil neuf cent neuf !
Elle avait un visage au couleur de France
JPEG - 118.1 ko
Le temps est un vin ....

 Les ivresses informatiques de Pierre Verdet

JPEG - 126.4 ko
Ivresses informatiques

 Floriane, Richard

JPEG - 66.2 ko
Le secret du vin

Commentaires

Annonces

JUIN 2019

Po’ART & Les Ateliers Sinople
127 av. de la Gare – 84210 Pernes les Fontaines
Tel. 06 64 70 00 47 /04 90 40 01 71

Nous vous convions

Le dimanche 16 juin à 11h00

à la Chapelle des Pénitents Blancs

Pernes les Fontaines 248 rue Emile Zola

 
à une Conférence dédicace animée par Marc JOSEPH.
 

  • Marc Joseph,dans un premier temps, nous présentera son odyssée photographique autour du pèlerinage bouddhiste du Kawa Kharpo.  
  • Puis, il nous fera découvrir son livre :  
  • Tous en forme avec la slow attitude, du Pacifique à l’ Himalaya -  (éditions Saint-honoré) « Marc joseph K livre un récit d’une très grande originalité. Il nous emmène du Tibet à Sumatra sur un ton léger et dynamique pour nous inviter à vivre pleinement. Ainsi, il nous enseigne avec humour et passion une manière saine de prendre goût à la dépense d’énergie. Il montre, tout en douceur, comment prendre soin de soi en une initiative aussi physique que mentale. La structure se son œuvre s’émancipe des codes du roman pour un rendu divertissant et rafraichissant ! »  

Bien cordialement,
 Jean Olaru