Michele


Articles de cet auteur

samedi 13 mai 2017
par  Michele

Les Poètes maudits - Soirées littéraires de Pierre Verdet

L’Association Po’Art propose un cycle inédit de trois soirées poétiques d’après le livre éponyme de Paul Verlaine : « Les Poètes maudits » paru en 1884, consacré à trois écrivains :
Tristan Corbière, Arthur Rimbaud, [Stéphane Mallarmé->art106].
Les deux derniers ont échappé à leur malédiction, mais (...)

vendredi 17 février 2017
par  Michele

Les Soirées littéraires de Pierre Verdet

Pierre Verdet nous a proposé 3 soirées à Pernes-les-Fontaines :2 ont déjà eu lieu -* Le Vendredi 10 mars, POÉSIETHÉRAPIE à la galerie Traces, -* Vendredi 31 mars LOUIS ARAGON le FOU d’ELSA aux Ateliers Sinople ---- -*A découvrir le Vendredi 2 juin TRISTAN CORBIÈRE Des informations complémentaires (...)

samedi 26 novembre 2016
par  Michele

Georges Braque, L’œuvre en quatre temps 

L’Association Po’Art, propose dans la continuité de ses activités découvertes multiculturelles, une soirée poético- picturale inédite intitulée :
« Georges Braque, L’œuvre en quatre temps ».
Soirée réalisée et présentée par Pierre Verdet, un inlassable découvreur,
Vendredi 9 décembre 2016 à 20h15. (...)

vendredi 3 juin 2016
par  Michele

Mémoire, Hommage à Jicé, Exposition

Le collectif Reg’Arts croisés, orphelin depuis le 3 août 2015 de son ami et Président fondateur Jean-Claude Fiès, (affectueusement appelé Jicé), met en scène une exposition de ses œuvres picturales, sculptures et poteries à la bibliothèque de La Tour d’Aigues du 13 mai au 27 mai 2016.
Le vernissage se (...)

Albums de cet auteur


Envoyer un message

Annonces

JANVIER - FEVRIER 2020

Po’ART & Les Ateliers Sinople
127 av. de la Gare – 84210 Pernes les Fontaines
Tel. 06 64 70 00 47 /04 90 40 01 71

Conférence
Vendredi 24 janvier à 20h15
« Las Meninas , de Velasquez » Conférence
Mercredi 5 février

Une sortie : Centre Caumont - Mucem


Sites favoris


4 sites référencés au total

Brèves

A propos de ...

lundi 6 décembre 2010

 

A propos de nos tableaux à plusieurs mains.

COBRA singulier-pluriel : ce livre de 98 m’a sauté en main. J’y ai découvert qu’à la création du groupe en 48, les poètes, peintres, philosophes qui l’intègrent se mettent à écrire et peindre sur les mêmes supports, à deux ou trois, ensembles.

Des « peintures-mots »comme dit Christian Dotremont le fondateur.

Et Pierre Descargues dans la préface de l’ouvrage précise :

 « c’est pour bien marquer que la création est un partage que dès la fondation de COBRA il y eu abondance d’œuvres collectives. »

Je pense qu’il y a eu avant ou après, voisines en esprit, de telles actions, sans doute. Mais je sens que nous avons attrapé le témoin d’une course toujours vivante.

Jicé