Vierra Da Sylva et les Objets Migrateurs à Marseille

vendredi 3 juin 2022
par  Michele

Po’ART
127 av. de la Gare – 84210 Pernes les Fontaines
Tel. 06 64 70 00 47/04 90 40 01 71
  • Pour finir la saison nous vous proposons une sortie culturelle :
     
    Vendredi 24 juin 2022  

     
    à cette occasion nous découvrirons la nouvelle exposition du Musée Cantini de Marseille  

    « Vieira Da Silva, l’œil du labyrinthe »

    « La perspective est une manière de jouer avec l’espace. J’ai beaucoup de plaisir à regarder l’espace, les rythmes. L’architecture d’une ville a des rapports avec la musique. Il y a des temps longs, des temps courts. Il y a de petites fenêtres. Il y en a de grandes. » Maria Helena Vieira da Silva

« Durant la saison France-Portugal 2022 et avec le soutien de la Fondation Gubelkian, le musée Cantini propose, en collaboration avec les musées de Dijon et la galerie Jeanne Bucher Jaeger, une rétrospective de l’œuvre de l’artiste de renommée internationale d’origine portugaise Maria Helena Vieira da Silva (1908-1992). Avec un ensemble de cent peintures et dessins, cette rétrospective retrace les étapes clés de sa carrière marquée par un questionnement sans relâche sur la perspective, les transformations urbaines, la dynamique architecturale ou encore la musicalité de la touche picturale. Le parcours chronologique et thématique décline la carrière de l’artiste, de ses débuts figuratifs à Lisbonne dans les années 1920 aux peintures évanescentes des années 1980. »

  • Puis l’exposition à la Vieille Charité.
    « Objets migrateurs, trésors sous influence »

    « Les « objets migrateurs » ont toujours existé, qu’il s’agisse d’hommes, de dieux, d’idées, de langues, de musiques, de pratiques culinaires ou autres.
    Aujourd’hui où, particulièrement en Méditerranée, l’accueil de ceux qu’on nomme « migrants » est à l’ordre du jour, les Musées de Marseille entendent revenir sur quelques trajets exemplaires, dédiaboliser l’idée de migration, et montrer comment les objets migrateurs - source d’enrichissements culturels - ont servi à constituer la civilisation que nous disons nôtre, à la diffuser et à la faire évoluer.
    Étudier des parcours d’individus et d’objets singuliers permet de révéler les liens qui unissent les rives de la Méditerranée dans l’histoire et dans le présent.
    En mouvement, les objets sont déconnectés de toute identité définitive. Ils participent à d’innombrables réseaux d’échanges, subissant et provoquant d’importantes mutations de valeur alors même qu’ils se déplacent.
    Outre le patrimoine municipal qui constitue 80 % de l’exposition (tous les musées municipaux devront fournir une œuvre), l’exposition bénéficie de prêts prestigieux de musées ou établissements culturels : Le Louvre, le quai Branly, la Cité de l’immigration, Oxford, Dakar, Munich. »

Le détail de cette sortie se trouve dans la Fiche d’inscription jointe.
N’hésitez pas à nous contacter pour tous renseignements.
Bien Cordialement
Jean Olaru


Documents joints

Inscription pour Marseille

Commentaires

Navigation

Articles de la rubrique